PIC DU SAINT BARTHELEMY

[En bref…]

[Dénivelé] : environ 1100 mètres (dénivelé cumulé)

[Altitude maximale] : 2368 mètres (Pic de Soularac)

[Horaire] : 5h pour l’Aller/Retour

[Cartes] : IGN Top25 n°214 ET

[Balisage] : rouge dans la première partie (discret et parfois effacé/ancien surtout sur les 200 premiers mètres) et jaune/rouge sur la dernière partie

 

[Mes Impressions]

Magnifique randonnée en crête avec vue sur la plaine du pays d’Olmes et la chaîne des Pyrénées ariégeoises !

Le Pic du Saint Barthélemy peut s’atteindre par plusieurs cheminements (4 à ma connaissance : Etang d’Appy – Mont d’Olmes – Talc de Luzenac/Soularac – Mont d’Olmes/étang de Moulzoune).

L’itinéraire par le soularac (légèrement plus haut que le Saint Barthélemy) est plutôt aérien avec quelques passages où vous devrez poser les mains. La progression entre le Pic de Soularac et le Saint Barthélemy est relativement lente et nécessite attention et concentration. Anticipez bien les développements orageux car ce n’est pas à cet endroit que vous pourrez gagner du temps si nécessaire !
Cet itinéraire présente le St Barthélemy en aller/retour par la crête du Soularac. Il est possible de faire une variante en redescendant par la crête de Sarrat de Bertenac.

[LA RANDONNEE]

[DEPART] 1560 mètres (parking)

Suivre la piste qui monte (sur votre gauche) sur 5 virages (attention à bien compter, car cette piste peut vous emmener loin…). J’avoue que le départ n’est pas des plus explicite. Le but est de bifurquer (au niveau du 5ème lacet) sur votre droite pour suivre la crête balisée par une clôture (intersection 1630 mètres). A ce niveau le balisage se fait plutôt rare. Grimpez 100 mètres de dénivelé (environ) le long de cette clôture pour atteindre un replat (Jasse de la Lauze) sur lequel vous commencerez à voir apparaître le balisage rouge sur des piquets et des rochers. La sente se fait de plus en plus précise et marquée.

[Replat 1850 mètres (col)]

De ce point vous apercevez en contre bas le petit étang de Béseil (1800 mètres environ). Continuez à suivre la crête (direction Nord-Ouest puis direction Nord). Le cheminement est évident, mais vous devez cependant négocier quelques passages « rocheux » demandant quelques pas de danse nécessitant toute votre attention ! (Attention le rocher n’est pas de très bonne qualité).

[Col de Techeyrou 2080 mètres]

Poursuivez toujours vers le Nord pour atteindre un sommet sans nom (altitude : 2256 mètres). La vue est magnifique, profitez-en, avant d’attaquer le passage en crête. A ce niveau vous surplombez l’étang Tort encaissé dans une cuvette en contre bas.

Continuez vers le Nord-Ouest pour atteindre la crête du Soularac (2368 mètres)

[Descendre vers le Trou de L’Ours]

Et oui, vous pensiez que du Soularac vers le Saint Barthélemy le trajet était direct ? Absolument pas ! Vous devez enchaîner quelques pas de danse sur la crête pour ensuite obliquer et redescendre vers l’Ouest en direction du col du Trou de l’Ours.

Certains passages nécessitent de poser les mains. Mais cette crête ne présente pas de difficultés majeures. Elle est bien balisée par des repères « rouges ».

[Col du Trou de l’Ours (2215 mètres)]

Suivre le balisage jaune/rouge pour atteindre par une pente herbeuse le sommet du St Barthélemy. Attention au printemps, vous avez un névé tardif qui peut se transformer en véritable toboggan jusqu’à l’étang supérieur du Diable… prudence !

[Sommet du Saint Barthélemy]

Vue panoramique exceptionnelle !

[Retour]

Retour par le même itinéraire ou par une variante passant par la crête de Sarrat de Bertenac (non décrite ici).

 

[Acces]

Assez simple : Prendre la N20 jusqu’à Luzenac et suivre la direction « Carrière de Talc ». Par la route des corniches depuis Foix prendre la quatre voies et sortir à Mercus pour ensuite traverser le village de Mercus en direction de Tarascon. Quelques kilomètres après, prendre la direction d’Arnave sur la gauche. De là, poursuivre la route en direction d’Appy puis Lordat…
Au niveau de Lordat, prendre la direction Talc de Luzenac (la carrière). La route est très large et 8 km après (juste avant d’arriver au niveau de la carrière) vous avez une bifurcation sur votre gauche avec une piste (en bon état). Il y a un panneau direction : « Pic de Saint Barthélemy ». Continuez quelques lacets et garez là où vous trouverez un panneau identique au premier. Un panneau indique l’itinéraire.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.