Recommandations !

Il faut être montagnard avant d’être photographe. En plus de la lumière et des lignes du paysage, il faudra souvent composer avec le froid, la fatigue, l’isolement, la peur, le vide, les chutes de pierres, le matériel toujours trop encombrant et lourd, la météo capricieuse et soudaine, l’obligation de tenir un horaire …

Toute personne désirant évoluer en montagne doit l’aborder prudemment et en connaissance de cause. Vous devez être conscient du caractère sauvage et incertain du milieu dans lesquels vous évoluez. Vous devez être autonome quand à la gestion des risques inhérents à la pratique de la randonnée et de la haute-montagne (erreurs d’itinéraire, avalanches, chute de pierre, …),… ou partir avec un professionnel de la montagne qualifié.