Articles

MAIL DE BULARD – ARETE NORD – RETOUR PORT D’ORLE

Avertissement

La « voie normale » du sommet comporte une dernière portion en crête d’environ 400/500 m de long qui nécessiste a minima des compétences en escalade. Si vous n’avez pas le pied « marin » ne vous engagez JAMAIS sur cette crête. Elle comporte des risques. D’un niveau assez faible (III+), sa longueur rend la progression lente, une fois engagé il est délicat de revenir sur ses pas.

Ne vous engagez JAMAIS par temps de brouillard, pluie, orage, vent, humidité !

Il existe (côté Français) trois possibilités pour atteindre la Mail de Bulard (2750m).

  1. Soit par le Port d’Orle (à partir du parking de la Pucelle – Vallée d’Orle)
  2. Soit par le Port d’Urets (Version très longue – la longueur n’est pas a sous-estimer !)
  3. Soit par la voie la plus directe (normale) : col de l’Arech – Arête Nord – Le rocher sur l’arête Nord et plutôt de bonne qualité mais des pas sont exposés !

En bref…

[ Horaire ]  8h et plus, sans les pauses.

[ Altitude maxi ] 2750 mètres
[ Altitude départ ] Parking de la Pucelle – 880m
[ dénivelée ] 1850 m (et plus)…
[ Distance ] Cette boucle est très longue – Le retour par le Port d’Orle fatiguera vos genoux !

[ Randonnée ]

Départ depuis le parking de la pucelle en direction du Port d’Orle. Aucune difficulté – environ 20 minutes prenez la direction du col de l’Arech (sur votre droite). A partir de là une brève montée en foret, puis d’interminables lacets vous attendent jusqu’à la sortie du chemin au niveau de la Piste qui monte en direction de la cabane de l’Arech.

Info

L’extension de la cabane de l’Arech n’est pas tout à fait terminée (au 01/09/2014), le berger occupe encore l’ancienne partie (destinée à être ouverte au public par la suite).

Fin de la piste au niveau de la cabane de l’Arech (sur votre droite). – Alti 1638 mètres.
Le but est de viser le col de l’Arech – le sentier vous emmène vers la droite (balisage Rouge et Blanc). Au Col vous dominez la vallée d’Eylie et la vallée du Port d’Orle. Un sentier en lacets s’élève (d’environ 400 m de dénivelée).
A environ 2180 mètres vous passez devant un refuge en ruine (pas de toit) et quelques mètres plus loin vous devez franchir une clôture. A ce niveau… vous apercevez le sommet. Il vous reste deux difficultés pour l’atteindre.
Gravir environ sur 400 m de dénivelés le Tuc de la Coume de la Lauze (énorme cairn au sommet) – 2489 mètres. Suivez les cairns pour l’atteindre sans grandes difficultés. sur votre gauche les anciennes Mines de Bulard avec un névé à la base des mines.
Tuc de la Coume de Lauze. A ce niveau soit vous devez renoncer soit atteindre le sommet. Il s’agit de la partie aérienne (avec quelques pas d’escalade). I lest donc essentiel de maitriser quelques notions d’escalade (tout au moins savoir décoder et cheminer sur cette crête). Il est plus prudent de s’encorder. Début de l’arête au niveau du cairn, fin de la crête 500 mètres après au niveau d’un autre cairn.
Il me semble que les premiers mètres sont les plus techniques, mais vous aller passer successivement des ressauts nécessitant toute votre attention. Ranger bien votre matériel dans votre sac (bâtons…) et faites attention lors de cette progression, elle n’est pas a prendre à la légère.
L’arête est toutefois très sympathique, avec une ambiance plutôt aérienne. En contrebas sur votre gauche, les mines de Bulard.
la sortie (après un énorme cairn – visible depuis le début de l’arête) et la fin pour rejoindre le sommet est sans difficulté.